Abdellah Baha ministre d’Etat meurt mystérieusement dans un accident

Avatar

Barbara

, Divers

rocDimanche dans l’après-midi, un ministre marocain en fonction est décédé dans des conditions non élucidées. Abdellah Baha, 60 ans, était considéré comme le bras droit de Benkirane et le n°2 du PJD et du gouvernement. Mais, aucun JT marocain n’a parlé de ce décès.

 

 

Aucune chaine n’a annoncé l’information

Les chaines de télévision marocaine n’ont pas annoncé aussitôt la mort la mort d’Abdellah Baha. Le ministre d’Etat marocain est mort, en fin d’après-midi, dans un accident ferroviaire dans la région de Bouznika, d’après le ministère de l’Intérieur qui l’a annoncé dans un communiqué publié dans la soirée et relayé par la MAP. D’après la presse Web, il aurait été percuté par un train aux environs de 18h 00 près du lieu où le député de l’USFP Ahmed Zaidi a trouvé la mort un mois avant.

Une tragédie pour laquelle le PJD et le gouvernement ont du mal à se remettre. Mais, malgré cela, devant les postes de télévision le soir, l’information ne passait dans aucun des journaux télévisés des trois chaines nationales. Le JT de 2M, diffusé à partir de 21h00, n’en a également pas parlé.il en était de même pour les journaux d’Al Oula et de Médi 1 TV, qui commencent respectivement à 20h30 et à 20h45, non plus.

Al Oula l’unique chaine a diffusé le drame

Seule, la chaine appartenant à la société nationale de radio de télévision a évoqué le sujet le même jour. Mais le traitement de cette information a été faite tard dans la nuit, au cours du dernier journal télévisé de la soirée publié à partir de 23h 20. Plusieurs questions sont posées concernant ce retard, mais pour l’instant, il n’y a aucune réponse.

Quant à la chaine d’information qatarie Al Jazeera, elle a diffusé un reportage dans la soirée sur le décès d’ d’Abdellah Baha. Avec le peu d’informations mises à disposition sur le drame, la vidéo est rapidement devenue virale au Maroc. Même la chaîne de télévision française i Télé a pu publier un tweet pour annoncer la mort du ministre marocain.