Euro. Saint-Étienne : les éboueurs débarrassent leur désordre avant l’ouverture du premier match

Fabien

Fabien

, Actualité

Les éboueurs de la ville de Saint-Étienne ont fait le grand ménage afin de permettre à la ville d’être ville pour accueillir la compétition.

Alors qu’ils ont mis fin à leur grève depuis le 9 juin, les éboueurs de la ville de Saint-Étienne travaillent pour nettoyer les ordures ménagères entassées en huit jours de grève avant que le match inaugural de l’Euro ne commence le vendredi 10 juin.

« Avec la multiplication des déplacements et à la libération du Centre technique municipal où sont déposés les voitures de transports de déchets gênants et autres balayeuses, aujourd’hui les places du centre-ville ont repris leur visage d’antan», a lancé vendredi le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau.

« Que la fête commence »

Les camions poubelles vont continuer le ramassage et la fréquence de leur tournées seront multipliées par deux pour régler le problème de l’entassement des ordures ménagères afin de permettre à la ville d’être propre et permettre aux services de collecte de déchets de travailler normalement » souligne le maire de la ville.

De ce fait, mardi Saint-Étienne pourrait redevenir normale lors du premier match de l’Euro 2016 qui sera organisé au stade Geoffroy-Guichard où le Portugal rencontrera l’Islande. En ce qui concerne la fan zone, que le maire va inaugurer ce vendredi dans l’après-midi, le maire de la ville indique que « la fête peut commencer car l’équipement sera terminé à temps.