Île-de-France : Antonio De Sousa, président de France Pierre en prison

Barbara

, Faits divers

Le magnat de l’immobilier en Ile-de-France, Antonio De Sousa, également président de France Pierre, a été emprisonné. Lui et l’ancien préfet Alain Gardère sont impliqués dans une sombre affaire.

Le PDG d’un des groupes immobiliers d’Île-de-France en prison et un préfet à la personnalité douteuse sont impliqués dans une affaire difficile à élucider.

D’après de récentes informations le PDG de France Pierre, Antonio De Sousa, a été placé arrêté le 13 avril. Ce dernier a été mis en examen pour abus de bien social, complicité d’abus de bien social et trafic d’influence. Ce sont les juges d’instructions de Paris qui mènent une enquête sur les dérives supposées de l’ex préfet Alain Gardère, également écouté par les enquêteurs depuis le 21 janvier pour corruption, prise illégale d’intérêt, détournement de fonds publics, abus d’autorité et recel d’abus de bien social.

En fait, la justice suspecte le PDG de l’entreprise d’avoir permis au préfet de bénéficier de fructueux avantages immobiliers.

Des marchés différentes communes d’Île-de-France

Cette arrestation du magnat de l’immobilier est assez particulière, car c’est en menant une enquête sur l’entreprise de ce dernier que le nom du préfet est découvert.

Les faits remontent à août 2013 quand, le Tracfin lance l’alerte sur une affaire louche, que les investigations sur la société France Pierre sont lancées. La justice se pose des questions sur les conditions qui ont permis au groupe de bénéficier des différents marchés dans différentes communes d’Île-de-France.